Août 1914

Dernière mise à jour : 1er mars 2018


Samedi 1er août 1914

00h00 : Belgique, Bruxelles, récit de Hugh Gibson, Premier Secrétaire de la Légation Américaine.

« Hier, en rentrant chez moi, vers minuit, j'ai vu la police aller de porte en porte, sonner et remettre les ordres de mobilisation. Chacun devait sauter du lit, s'habiller à la hâte et courir à son régiment. Cette nuit a dû voir bien des adieux déchirants, et cette image ne prépare pas à un sommeil tranquille ».

Strasbourg : Titre de la presse locale « La décision concernant la guerre européenne est tombée ! ».

A Strasbourg, le journal Strassburger Bürger-Zeitung nous livre cet article : « La décision concernant la guerre européenne est tombée ! ».
« Hier, la Russie a lancé l'ordre de mobilisation générale. Dans la foulée, conformément à l'article 68, l'empereur Guillaume II a immédiatement l'état de danger imminent de guerre. L'Allemagne a lancé un ultimatum à la Russie pour qu'elle précise sa position et ordonne l'arrêt de sa mobilisation dans un délai de 12 heures et une demande à la France sur sa position en cas de guerre entre l'Allemagne et la Russie ».

18h00 : Strasbourg : Ordre de mobilisation générale.

L'ordre de mobilisation générale était donné pour le 1er août 1914, à 18 heures. Cette mobilisation préparée laborieusement et avec minutie, allait pouvoir commencer. Avec leurs effectifs du temps de paix, les troupes de couverture de la frontière reçurent l'ordre de mouvement et gagnèrent leurs secteurs, ainsi que les détachements chargés de la protection des lignes de chemin de fer et des principaux ponts.

18h30, La Wantzenau : extrait du journal de l'abbé Aloys Postina.

La Wantzenau, extrait du journal de l'Abbé Aloys Postina « La nuit était calme. La population est démunie de toute volonté de travailler, et pourtant il a encore tant à faire ! Le soir, entre 18 et 19 heures, l'appariteur municipal diffuse ce communiqué : Le 2 août est le premier jour de mobilisation générale ».

19h00, Empire allemand - Russie : Déclaration de guerre.

L'Allemagne déclara la guerre à la Russie. Remarque : en ce qui concerne les horaires, il peut y avoir une heure de différence entre les sources françaises et allemande. Il y a en effet une heure de différence entre les deux fuseaux horaires utilisés par ces deux pays.

Soir, La Wantzenau : extrait du journal de l'abbé Aloys Postina.

« Hier soir (samedi) et ce matin (dimanche), les barques de pêcheurs ont été ramenées à Gambsheim, le pont du Rhin a été coupé au cours de dimanche après-midi et transféré en aval sur le Rhin ».

23h30, La Wantzenau : extrait du journal de l'abbé Aloys Postina.

« Cette nuit, dès 23h30, des jeunes hommes, et parmi eux quelques hommes mariés, quittèrent le village. Douloureux adieux à la gare ! Par affichage, le communiqué suivant a été rendu public aujourd'hui : Tous les jeunes hommes et hommes de 17 à 45 ans relèvent de l'obligation d'entrer dans le Landsturm », et le soir l'appariteur municipal communique : « Tous les hommes du Landsturm qui n'ont pas fait leur service et ceux du Landsturm sans arme doivent se présenter lundi vers 13 heures à Brumath et les hommes du Landsturm avec armes à 14 heures à la caserne Saint-Nicolas (Nikolauskaserne) à Strasbourg.