Chroniques 1850-1854

 
 

Dernière mise à jour : 6 octobre 2020

 

Voici les chroniques de la fortification et de la place forte de Strasbourg. Pour aider à la compréhension de l’histoire particulière des fortifications et de la garnison de Strasbourg, nous vous proposons d’aborder toutes les facettes de la place forte, comme les activités des unités et des services.

Nous avons ajouté quelques dates repères de l’histoire et des actualités qui influent sur le développement des techniques militaires. Certaines rubriques peuvent paraître anodines, comme un communiqué de désertion, mais ce dernier nous donne livre des informations sur la région de recrutement de cette unité ou sur l’équipement. Compte tenu que des erreurs de traduction sont toujours possibles, surtout avec des termes anciens, je garde les mots et expressions allemandes entre guillemets. Toutefois, il s’agit bien de l’orthographe de l’époque.

Nous vous invitons donc à vous plonger dans l’ambiance et l’histoire des années 1850 – 1854.

Cette chronique n’est pas définitive et elle est régulièrement complétée et mise à jour. Pour l’instant les chroniques antérieures à 1870 sont encore assez succinctes, car la priorité est donnée aux années 

1870 – 1882, pendant lesquelles les nouvelles fortifications de Strasbourg ont été érigées.

 

Fortifications : ouvrages en cours de construction ou de modernisation

 

 

Allemagne

 

(Sous le terme générique Allemagne, il s’agit de tous les états allemands du futur empire).

 

Allemagne Front Nord Côtes de la Mer du Nord et de la Baltique

 

Embouchure de la Geste

Ouvrage en cours de construction :

Fort Wilhelm (1833-1877) tour en forme de demi-cercle « Halbrunde Turmfort », entre l’embouchure de la Geeste et Bremerhaven.

 

Place forte de Swinemünde

Ouvrages en cours de construction ou de modernisation :

Werk II (1854-1858) derrière la Westbatterie. Comprend un réduit circulaire à 3 étages au niveau de la cour, dont le toit était crénelé. Le réduit est entouré par une enceinte pentagonale et par un fossé plein d’eau. 1854-1862 : Westbatterie et Werk II sont reliés par le retranchement ouest « West-Retranchement » ce qui a créé une défense continue côté terre et précédé par une un fossé plein d’eau, et muni d’une porte avec pont-levis.

West-Retranchement (1854-1862). Westbatterie et Werk II sont reliés par le retranchement ouest « West-Retranchement » ce qui a créé une défense continue côté terre et précédé par une un fossé plein d’eau, et muni d’une porte avec pont-levis. 1880 : installation de traverses-abris sur le rempart. 1910 : installation d’un magasin à poudre « Pulvermagazin 13 » sur le rempart.

 

Allemagne Front Sud

 

Place forte d’Ulm

Werk I – Obere Donaubastion (1843-1855). Ouvrage de l’enceinte urbaine, rempart avec plate-formes d’artillerie, avec réduit.

Werk II – Courtine mit dem Ehinger Tor (1843-1855). Ouvrage de l’enceinte urbaine, rempart, ravelin, caponnière et porte.

Werk III – Ravelin beim Ehinger Tor (1843-1855). Ouvrage de l’enceinte urbaine, ravelin.

Werk IV – Mittelbastion (1843-1855), ouvrage de l’enceinte urbaine, bastion.

Werk V – Blaueflêche (1843-1855), ouvrage de l’enceinte urbaine, flêche.

Ouvrages en cours de construction :

Werk VI – Courtine zum Blauberer Tor (1843-1855), ouvrage de l’enceinte urbaine, courtine.

Werk VII – Ravelin vor dem Blauberer Tor (1843-1855), ouvrage de l’enceinte urbaine, ravelin.

Werk VIII – Courtine zum Kienlesberg (1843-1855), ouvrage de l’enceinte urbaine, courtine.

Werk IX – Contregarde am Kienlesberg (1843-1852), ouvrage de l’enceinte urbaine, contregarde.

Werk X – Kienlesbergbastion (1843-1852), ouvrage de l’enceinte urbaine, bastion.

Werk XI – Anschlusslinie zur Wilhelmsburg (1843-1852), ouvrage de l’enceinte urbaine, courtine de jonction.

Werk XIII à XVII – Wilhelmsfeste (1842-1857), ensemble de 5 ouvrages de l’enceinte urbaine.

Werk XVIII – Anchlusslinie zum Oberen Gaisenberg (1843-1858), ouvrage de l’enceinte urbaine, courtine de jonction.

Werk XIX – Oberen Gaisenbergbastion (1843-1858), ouvrage de l’enceinte urbaine, bastion.

Werk XX – Courtine zum unteren Gaisenberg (1843-1858), ouvrage de l’enceinte urbaine, courtine.

Werk XXI – Untere Gaisenbergbastion (1843-1858), ouvrage de l’enceinte urbaine, bastion.

Werk XXII – Courtine zur Untere Donaubastion (1845-1855), ouvrage de l’enceinte urbaine, courtine.

Werk XXIII – Contregarde der Untere Donaubastion (1845-1855), ouvrage de l’enceinte urbaine, contregarde.

Werk XXIV – Untere Donaubastion (1845-1855), ouvrage de l’enceinte urbaine, bastion.

Werk XXV – Untere Donauturm (1845-1855), ouvrage de l’enceinte urbaine, tour.

Werk XXVI – Untere Stadtkehle (1845-1855), ouvrage de l’enceinte urbaine.

Werk XXVII – Obere Stadtkehle (1845-1855), ouvrage de l’enceinte urbaine.

Werk XXVIII – Obere Donauturm (1843-1855), ouvrage de l’enceinte urbaine.

Werk XXIX – Fort Unterer Kuhberg (1846-1858), fort détaché avec réduit de gorge.

Werk XXX – Honrwerk des Forts Unterer Kuhberg (1846-1858), ouvrage à corne relié au fort détaché.

Werk XXXII – Fort Oberer Kuhberg (1848-1857), fort détaché avec deux tours de flanquement aux angles d’épaule et réduit de gorge.

Werk XXXIV – Fort Unterer Eselsberg (1848-1856), fort détaché avec réduit de gorge.

Werk XXXVI – Lehrer Turm avant 1876 (1848-1852), ouvrage détaché, tour d’artillerie.

Werk XXXVII – Fort Prittwitz (1847-1854), fort avec réduit de gorge, ouvrage avancé.

Werk XXXVIII – Örlinger Turm (1850-1852), ouvrage avancé, tour d’artillerie.

Werk XXXIX – Fort Albeck (1846-1859), grand fort avec réduit de gorge, ouvrage avancé.

Werk XLI – Fort Friedrichsau (1852-1854), fort avec réduit de gorge, ouvrage avancé.

Courtine mit Caponniere 2 (1844-1850). Ouvrage de l’enceinte urbaine, courtine et caponnière.

Bastion 3 (1844-1850). Ouvrage de l’enceinte urbaine, bastion.

Halbbsation 1 mit dem Donauanchluss und Augsburger Tor (1844-1850). Ouvrage de l’enceinte urbaine, demi-bastion courtine et porte.

Courtine mit Caponniere 2 (1844-1850). Ouvrage de l’enceinte urbaine, courtine et caponnière.

Bastion 3 (1844-1850). Ouvrage de l’enceinte urbaine, bastion.

Courtine mit Caponniere 4 und Mittleren Durchfahrt (1844-1850). Ouvrage de l’enceinte urbaine.

Bastion 5 und Kriegsspital (1844-1850). Ouvrage de l’enceinte urbaine.

Courtine mit Caponniere 6 (1844-1850). Ouvrage de l’enceinte urbaine.

Bastion 7 (1844-1850). Ouvrage de l’enceinte urbaine.

Courtine mit Caponniere 8 (1844-1850). Ouvrage de l’enceinte urbaine.

Halbbastion 9 mit Donauanschluss - Memminger Tor (1844-1850). Ouvrage de l’enceinte urbaine.

Vorwerk 12 Fort Schwaighofen (1850-1853). Fort détaché avec réduit de gorge.

Vorwerk 13 Ludwigsvorfeste (1850-1853). Fort détaché, lunette avec réduit de gorge.

Vorwerk 14 Fort Illerkanal (1851-1853). Fort détaché à tracé circulaire, avec réduit de gorge.

 

France

 

France Front Ouest Côtes de la Mer du Nord, de la Manche et de l’Atlantique

 

Place forte de Cherbourg

Ouvrages en cours de construction :

Fort de Chavagnac (1854 ou 1865) seuls les soubassements sont terminés. Tracé en forme de triangle. 1891 : une grande partie est arasée pour installer une grande carapace en béton. 1894 : électrification du fort armé de pièces de 32 cm, de 100 mm et de 47 mm.

Fort des Flamands (1847-1854). 1877-1881 : réorganisation du fort, ajout de 2 grands magasins à poudre au profit de la Marine.

Fort du Musoir Est (1851-1860), fort circulaire. 1893 : remodelage de l’étage supérieur, remplacé par une dalle de béton de 3 m d’épaisseur.

 

Place forte de Lorient

Ouvrage en cours de construction :

Fort d’Houat (1847-1855) sur l’île d’Houat. Entretenu jusqu’en 1884.

 

Place forte de Royan

Ouvrage en cours de construction :

Fort du Chay (1812-1858) souvent appélé Fort de royan, équipé d’un corps de garde Mle 1846. 1914 : armement 6 x 95 mm, 2 x 19 cm Mle 1878, 4 x 27 cm Mle 1870 M, 4 x 24 cm Mle 1876 sur affût GPC.

 

Place forte de Rochefort

Ouvrage en cours de construction :

Fort Boyard (1848-1859), entre l’île d’Aix et l’île d’Oléron. Déclassé en 1913.

 

France Front Nord-Est

 

Place forte de Langres

Ouvrage en cours de construction :

Citadelle de Langres (1842-1850) derniere fortification bastionnée construite en France (8 bastions).

 

Fortifications du Jura

Ouvrage en cours de construction :

Blockhaus du Chauffaud (1852 ou 1854), au fond de la passe entre le Fort du Larmont inférieur et du Fort de Joux, au sud de Pontarlier.

 

France Front Sud-Est

 

Place forte de Lyon

Construction de 17 forts et ouvrages proches de l’enceinte urbaine à partir de 1831.

Ouvrage en cours de construction :

Fort de la Duchère (1844-1851).

Redoute du Haut-Rhône (1854). 1865 : ouvrage arasé.

 

France Sud – Front sud Côtes de la Méditérannée

 

Place forte de Toulon

Ouvrages en cours de construction :

Batterie du Cap Nègre (1846-1850) existe depuis le 17e siècle. Tour crénelée n°2 modèle 1846. 3 décembre 1888 : déclassement par le conseil supérieur de la guerre.

Position de la Croix des Signaux (1812) presqu’île de Saint-Mandrier. 1812 : installation d’une tour modèle 1811. 1849-1853 : construction d’un rempart avec casernement autour de la tour, en forme de fort au tracé pentagonal. 1877 : construction de batteries côtières, batterie Haute de la Caraque, batterie Nord. 1891 : construction d’un magasin sous roc. 1899 : installation d’une voie ferrée étroite. 1906 : construction d’une batterie avec 8 emplacements et une batterie avec 4 emplacements. 1912-1913 : destruction de la batterie de canons de 24 cm remplacée par une batterie moderne de canons de 240 mm.

 

Fortifications de l’île d’Hyères

Batterie du Cap Léoube (1852) face à l’île Bagaud, parfois orthographié Batteries Léoubes. 1879 : réorganisation avec ajout d’un mur d’enceinte, armé de 3 canons de 24 cm sur plateforme avec abris sous traverses.

 

Pays-Bas

 

Place forte de Muiden – Vesting Muiden

Ouvrage en cours de construction ou de mordernisation :

Muiderslot – Château de Muiden (1285, détruit 1296, reconstruit 1373). Modernisé avec des remparts des demi-bastions par Adrian Anthoniz et une digue maritime, en 1741 extension des bastions, transformé en arsenal, en 1840-1860 transformé en réduit à l’épreuve des bombes et en 1873 construction de casernes avec remises à l’épreuve des bombes et une batterie de flanquement casematée. En 1955 les deux casernes sont arasées.

Westbatterij (1799). A l’embouchure de la Vecht. Modernisée 1850-1852 avec l’ajout d’une tour porte de flanquement. Déclassée après 1870, elle a été modernisée en 1880-1885.

 

Chroniques des années 1850 - 1854

 

 

1850

 

Samedi 11 mai 1850

 

France, Strasbourg : Changement de préfet du Bas-Rhin.

Le 11 mai 1850 Auguste-César West (1810-1880) est nommé préfet du Bas-Rhin. Il reste à ce poste jusqu’en mai 1850.

 

1851

 

Mercredi 7 mai 1851

 

France, Strasbourg place forte : projet de voie ferrée de Strasbourg à Kehl.

Rapport du 7 mai 1851 relatif au projet pour 1851 et 1852 : sur ordre du Ministre, le Comité renvoi à l’étude le problème de la voie ferrée de Strasbourg à Kehl, à la Direction du Génie de Strasbourg.

 

Jeudi 29 mai 1851

 

France, voies ferrées : achèvement du tronçon Sarrebourg - Strasbourg.

Le tronçon de Sarrebourg à Strasbourg était celui qui offrait les plus grandes difficultés de construction. Il est achevé le 29 mai 1851 et le reste de la ligne est livrée à l’exploitation à la fin de 1852.

 

1852

 

Dimanche 15 février 1852

 

France, voies ferrées : ligne de voies ferrées de Strasbourg à Wissembourg et la frontière bavaroise.

Le 15 février 1852, un décret du Président de la République accorde à la compagnie Bâle – Strasbourg la concession du prolongement de la ligne de Bâle à Strasbourg jusqu’à la frontière bavaroise, auprès de Wissembourg.

 

1853

 

Vendredi 3 juin 1853

 

France : Strasbourg place forte : Rapport relatif au Comité des Fortifications.

Le service du génie de Strasbourg rédige un rapport daté du 3 juin 1853, au sujet des projets des années 1853 et 1854, adressé au Comité des fortifications.