Chroniques 1800 - 1809

 
 

Dernière mise à jour : 6 octobre 2020

 

Voici les chroniques de la fortification et de la place forte de Strasbourg. Pour aider à la compréhension de l’histoire particulière des fortifications et de la garnison de Strasbourg, nous vous proposons d’aborder toutes les facettes de la place forte, comme les activités des unités et des services.

Nous avons ajouté quelques dates repères de l’histoire et des actualités qui influent sur le développement des techniques militaires. Certaines rubriques peuvent paraître anodines, comme un communiqué de désertion, mais ce dernier nous donne livre des informations sur la région de recrutement de cette unité ou sur l’équipement. Compte tenu que des erreurs de traduction sont toujours possibles, surtout avec des termes anciens, je garde les mots et expressions allemandes entre guillemets. Toutefois, il s’agit bien de l’orthographe de l’époque.

Nous vous invitons donc à vous plonger dans l’ambiance et l’histoire des années 1800 – 1809.

Cette chronique n’est pas définitive et elle est régulièrement complétée et mise à jour. Pour l’instant les chroniques antérieures à 1870 sont encore assez succinctes, car la priorité est donnée aux années 1870 – 1882, pendant lesquelles les nouvelles fortifications de Strasbourg ont été érigées.

 

 

Fortifications : ouvrages en cours de construction ou de modernisation

 

France

 

France Front Ouest : Côtes de la Manche et de l’Atlantique

 

Place forte de Cherbourg

Ouvrage en cours de construction :

Fort Central de la Digue (16 août 1804 inauguration) appelé également batterie Bonaparte puis batterie Napoléon. Février 1808 : détruite par une tempête. 1859 : Remaniement par la construction d’un fort à 2 niveaux casemates surmonté de pièces tirant à barbette, disposées autour d’une cour ovale. 1940-1944 : aménagements allemands.

 

Place forte de Brest

Ouvrage en cours de construction :

Poudrière de l’île des Morts (1808-1813). 1814 : achèvement de la caserne, de la jetée et du môle. 1878 : les poudrières sont encore mentionnées. 1940-1944 : les poudrières sont réactivées par l’armée allemande. 1945 : entreprosage des munitions abandonnées. Années 1960 : déclasement.

 

Fortifications de l’Ile Dieu

Ouvrage en cours de construction :

Batterie de la Chapelle (1803), Ile Dieu, Port de Joinville. Batterie en forme de fer à cheval. 1889 : abandon de la batterie.

 

Place forte de Rochefort

Ouvrage en cours de construction :

Fort d’Enet (1809-1812). En 1863-1864 sert de cible pour les tirs d’artillerie. 1889 environ : ouvrage réorganisé. 1905 : installation de plateformes et d’abris bétonnés.

 

 

Chroniques des années 1800 – 1809

 

 

Afin de mieux comprendre l’histoire des ces années, il est dès fois nécessaire de revenir quelques années en arrière pour fixer le cadre des différents responsables politiques qui sont au pouvoir. Il en va de même pour les différentes autorités locales.

 

 

Vendredi 13 décembre 1799

 

France, politique : chef de l’Etat.

Depuis le 13 décembre 1799, la France est sous le régime du Consulat. Elle est représentée par trois membres définitifs du Consulat jusqu’au 18 mai 1804 : Napoléon Bonaparte (1769-1821), Jean-Jacques Régis Cambacérès (1753-1824) et Charles François Le Brun (1739-1824).

 

Lundi 17 février 1800

 

France, Paris : Loi du 28 pluviose an VIII instaure la mise en place de préfets.

La loi du 28 pluviôse an VIII (17 février 1800) décharge les Directoires départementaux de l’administration du département et la confie au Préfet qui dès lors représente à la fois le pouvoir central et la collectivité départementale.

 

Dimanche 2 mars 1800

 

France, Strasbourg : Nomination du préfet du Bas-Rhin.

Le 2 mars 1800 Jean-Charles-Joseph Laumond (1753-1823) est nommé préfet du Bas-Rhin. Il reste à ce poste jusqu’en septembre 1802.

 

Dimanche 26 Septembre 1802

 

France, Strasbourg : Nouveau du préfet du Bas-Rhin.

En septembre 1880 Jean-Charles-Joseph Laumond (1753-1823), préfet du Bas-Rhin, quitte son poste. Henri Shée (1739-1820) a été nommé préfet du Bas-Rhin le 26 septembre 1802. Il reste à ce poste jusqu’en février 1810.

 

Dimanche 18 mai 1804

 

France, politique : Chef de l’Etat.

Le 1er Empire est instauré du 18 mai 1804 au 31 mars 1815, et pendant les « Cent jours » du 20 mars au 22 juin 1815. Napoléon 1er (1769-1821) se couronne empereur.