Les conséquences de la guerre de 1870

Lors de la guerre franco-allemande de 1870, les Allemands envahissent la France par le Nord de l'Alsace. Wissembourg tombe en premier puis les troupes allemandes arrivent aux portes de la capitale alsacienne. Commence alors un terrible siège qui s'étend du 13 août au 28 septembre. Mais c'est un autre évènement qui fait basculer la guerre en faveur des Allemands.

Batlle_of_Sedan_-_Surrender_of_Napoleon_III

Une gravure américaine montrant Napoleon III remettant son épée à Guillaume Ier, Roi de Prusse, après la battaille de Sedan le 2 Septembre 1870.
United States Library of Congress's Prints and Photographs Division.

L'empereur Napoléon III est capturé le 2 septembre à Sedan par les Allemands. Cette victoire est fêtée lors d'une grande cérémonie à Berlin.

1871 Photo de la porte de Brandebourg

Photo de la porte de Brandebourg.

 

La victoire de l'Allemagne sur la France marque l'achèvement de l'unité allemande tant souhaitée par Otto von Bismarck. Les Etats du Sud entrent dans la Confédération de l'Allemagne du Nord qui devient alors Empire allemand. Le roi de Prusse Guillaume Ier est proclamé le 18 janvier 1871 empereur d'Allemagne dans le château de Versailles. Le II. Reich vient de naître.

Portrait de l'empereur Guillaume Ier

Portrait de Guillaume Ier.

 

Photo de la cérémonie dans la Galerie des Glaces

La proclamation de Guillaume Ier comme Empereur d'Allemagne se fait dans la célèbre Galerie des Glaces du château de Versailles.
Source : Die deutsche Geschichte, Weltbild, 2001.

 

Le conflit prend fin définitivement le 10 mai 1871 avec la signature du traité de Francfort. Ce traité scelle officiellement le sort de l'Alsace-Lorraine ; à savoir le retour de ces régions dans la sphère germanique.

 

Carte de l'Empire allemand

Le territoire d'empire d'Alsace-Lorraine figure en bleu et à droite les armoiries officielles de ce territoire.
Source : Deutsches Historisches Museum Berlin ; http://www.dhm.de

 

Petites remarques sur l'entité appelée Alsace-Lorraine : en fait la Lorraine n'est pas entièrement annexée. La zone concernée recouvre le département de la Moselle. Il serait donc plus juste de parler d'Alsace-Moselle. Et il faut aussi préciser le cas de Belfort. Assiégée par les Allemands, la place forte tient au-delà de l'armistice soit 103 jours. Le gouverneur se rend le 18 février 1871 sur ordre du gouvernement français. Territoire intégrant de l'Alsace avant 1871 (sous-préfecture du département du Haut-Rhin), le président Thiers demande néanmoins que la ville et son territoire restent à la France. Mais en contrepartie, elle doit céder un territoire supplémentaire de la Lorraine au vainqueur. Ainsi, l'Alsace perd une partie de son territoire. Eu égard à sa glorieuse résistance, le territoire de Belfort reste donc français. Belfort et son territoire sont encore mentionnés comme Haut-Rhin. Ce n'est qu'à partir du 11 mars 1922 que le Territoire de Belfort devient le 90e département français. Pour la France, la résistance de Belfort face au siège allemand est le symbole héroïque de cette déplorable campagne de 1870.

 

Carte d'ALsace-Lorraine

Cette carte administrative du territoire d'empire d'Alsace-Lorraine permet de remarquer la germanisation des noms des villes alsaciennes et mosellanes.