Fort I - Fort Fransecky (Ney)

Caractéristiques : grand fort de ceinture à fossé en eau

Le plan du fort Fransecky présente des caractéristiques communes avec les fort Werder et von der Tann. Ces trois forts relèvent d'un plan globalement identique.

Période de construction : 1873-1876

Modernisations : nombreuses entre 1880 et 1914

Mission : Le fort Fransecky est le pilier du secteur nord - Nord-Abschnitt - de la place de Strasbourg. Il  borde la lisière nord de l'épaisse forêt de la Robertsau, ainsi que le cours tortueux de l'Ill. Entre Ill et Rhin, le terrain est humide, parsemé de bras morts. Une route importante permet de traverser la forêt et gagner les faubourgs nord de Strasbourg. Le fort a pour mission de contrôler cet axe routier et ses canons battent aussi la voie de chemin de fer Strasbourg-Lauterbourg.

Sa mission restera inchangée au cours des années 1874-1914. Il demeure un ouvrage majeur de la ceinture dans un secteur difficile ou il n'a pas été jugé utile de réaliser d'organisations des intervalles dans le cadre du programme de renforcement de 1887. Il faudra attendre le plan de mise en état de défense de 1914 pour que le fort soit entouré de fortifications de campagne, renforcées fin 1914 par l'implantation de divers ouvrages bétonnés. 

 

Nom après 1918 : fort Ney

Le fort a abrité un laboratoire d'étude des gaz de type phosgène pendant la seconde guerre mondiale. L'état-major de la Wehrmacht s'y trouvait lors de la libération de Strasbourg en 1944.

Situation actuelle : Ouvrage militaire actif. Terrain militaire interdit au public. L'ouvrage n'est pas visitable.

Vue satellite :

 

Photo satellite du Fort Fransecky (Ney)

Source : Google Maps 2006

 

Gallerie photos : aucune photo à l'heure actuelle